Le 08 août 2005

Comment se débarrasser du trèfle blanc dans un gazon?

Contrairement à ce que certaines multinationales ont voulu...

Agrandir

Contrairement à ce que certaines multinationales ont voulu nous faire croire, il est tout à fait souhaitable d'avoir du trèfle dans sa pelouse.

R: Depuis que la pelouse existe, le trèfle blanc a toujours fait partie des plus beaux gazons du monde en compagnie des graminées. Tous les mélanges à gazon contenaient une part de graines de trèfle dont on admirait d'abord le feuillage toujours vert malgré les pires sécheresses, puis la façon de fournir le gazon en azote, ce qui éliminait en bonne partie la nécessité de fertiliser, la croissance relativement modeste qui réduisait les besoins de tonte, l'excellente résistance aux intempéries et au piétinement et les magnifiques fleurs blanches qui décoraient les vastes tapis verts jugés alors trop monotones. Personne n'aurait pensé à le traiter de mauvaise herbe.

Puis vint les années 50, où des multinationales productrices de produits chimiques ont fait face à un dilemme ; elles cherchaient un produit pour tuer les mauvaises herbes dans la pelouse sans tuer la pelouse elle-même, mais sans succès. Elles avaient bien des produits qui tuaient les plantes à feuilles larges tout en épargnant les graminées à feuilles étroites, mais inévitablement, ils tuaient aussi le trèfle. Que faire? Ces compagnies ont alors démarré une campagne de publicité de plusieurs millions de dollars pour convaincre la population que le trèfle blanc était une mauvaise herbe qu'il fallait détruire. Ainsi, elles pouvaient vendre à loisir leurs herbicides. Elles ont tellement bien réussi leur propagande que la plupart des gens croient encore aujourd'hui que le trèfle est une mauvaise herbe quand il pousse dans le gazon.

Vous avez sans doute deviné que je vais vous suggérer de résister à la tendance encore actuelle de la pelouse maintenue artificiellement en vie par des pesticides et d'apprendre qu'un gazon heureux et en santé contient un mélange de plantes et non pas seulement des graminées, et de ne pas essayer de détruire le trèfle dans votre gazon.

Si vous n'êtes pas d'accord avec moi, sachez qu'il existe encore des herbicides pour le gazon cet été... mais que ce sera le dernier. À partir de 2006, malgré les protestations des gens d'affaires qui ont fait des millions sur le dos des jardiniers naïfs, ces herbicides seront retirés du marché. Dites-vous bien que si le gouvernement retire un produit du marché, c'est qu'il n'est pas très bon pour votre santé... ni pour celle de la planète. Alors, si vous tenez à risquer votre santé, celle de vos enfants et de vos voisins, pour avoir un gazon d'allure artificielle, allez-y, épandez de ces produits toxiques appelés herbicides.

À partir de l'an prochain, cependant, la seule façon logique de réprimer le trèfle dans le gazon sera de se mettre à quatre pattes et de les arracher plant par plant.

Et en passant, celui qui vous a dit que le trèfle poussait dans le gazon parce qu'il manquait d'azote voulait sans doute tout simplement vous vendre plus d'engrais. Le trèfle pousse autant dans les sols riches que les sols pauvres.

___________________________

Des questions SVP!

Si quelque chose vous tracasse dans le jardin, n'hésitez pas à me joindre aux adresses que voici. N'oubliez pas de m'indiquer votre municipalité : il est difficile de vous donner des conseils sans avoir une idée d'où vous vivez ! Le jardinier paresseux, LE SOLEIL, B.P. 1547, succ. Terminus, Québec (QC), G1K 7J6 ou à LHodgson@lesoleil.com.

Partager

publicité

Retour Haut

publicité

Les plus populaires »

Plus sur Les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer