Le 12 août 2005

Le matelas: mousse, latex ou... ressorts

Parmi les matelas à ressorts, le modèle qui...

Agrandir

Parmi les matelas à ressorts, le modèle qui ne nécessite aucune rotation est très populaire.

Prêtez votre lit à votre belle-soeur, elle vous dira le lendemain matin: «Que j'ai bien dormi! Ton lit est vraiment confortable!» Bizarre. Au réveil, vous ressentez toujours une tension au niveau du dos, une lourdeur autour du cou. Vous pianotez sur Internet et découvrez parmi les nouveautés un matériau jusqu'alors inconnu pour dorloter vos nuits: la mousse en viscose, qui prend la forme de votre corps.

«La nouvelle mode, c'est le matelas en mousse mémoire», explique Marc St-Pierre, de chez Literie Laurier, un fabricant qui possède son réseau de magasins, Au monde du matelas.

Vous avez pourtant investi une forte somme, il y a cinq ans, pour une bonne marque avec des ressorts dernier cri et un dessus coussiné et antibactérien. Maintien ferme et tout le bazar. Mais cette mousse est un produit breveté par la NASA pour les sièges des astronautes. S'il y a un moment dans la vie où le corps est écrasé sous la pression, c'est bien au décollage d'une fusée! Ciel! me suis-je dit (sans jeu de mots). Courons l'essayer.

Je me présente chez Les Pros du matelas à Saint-Hubert. Je fonce vers le dit matelas en viscose, appelé également viscose mémoire ou viscoélastique. Je m'allonge alors de tout mon long, le conseiller du magasin à mes côtés. Il se démène, bouge et sort du lit. C'est vrai, je n'ai absolument rien senti. «La qualité du sommeil est meilleure. En moyenne, on bouge 120 fois la nuit. Avec le viscose, ça descend à 20 fois», explique le conseiller, Stéphane Hamel.

Une fois couché, on ressent une légèreté inhabituelle. Tout le corps se trouve dans le même axe: le bassin relevé, les jambes droites. La cage thoracique est plus ouverte, c'est vrai, on respire mieux. Les points de pression ont disparu. Le matelas prend l'empreinte du corps et reprend sa forme en quelques secondes. Cette bagatelle, avec sommier, se détaille dans les 1800 $.

M. Hamel nous confie que, personnellement, il a opté pour le latex. Fibre naturelle, pas d'allergie connue au caoutchouc, une durée de vie de... 50 ans. Côté confort, c'est similaire à la viscose, voire légèrement plus ferme.

Toujours le ressort

On assiste, nous dit-on chez IKEA, à la montée en puissance de la mousse en polyuréthane et du latex. «On a noté que les ventes de matelas mousse ont doublé. On en vend presque autant que le ressort.

Les gens recherchent ça de plus en plus», souligne Lucie Bisson, responsable des ventes pour les matelas et les meubles d'enfants pour la compagnie suédoise à Montréal. La mousse et le latex sont aussi idéals pour les personnes allergiques, tout en offrant un soutien suffisamment ferme. Précisons qu'au Canada, IKEA ne fait pas encore des matelas en mousse viscose, mais ses couchettes de mousse, avec ou sans latex, sont d'un bon rapport qualité-prix. On garantit maintenant certains de ces matelas jusqu'à 25 ans. Tous les lits depuis 10 ans chez IKEA sont de grandeur américaine.

D'un autre coté, le ressort a encore ses partisans. Chez un autre marchand, à la Maison du Matelas, rue Saint-Hubert, la vente de ce type de matelas ne diminue pas, loin de là. «Le ressort s'améliore côté confort. Il y a beaucoup plus d'épaisseur. Et maintenant, on fait même des matelas à ressorts qui ne nécessitent plus de rotation», signale Chantal Leclerc. Les acheteurs, selon elle, ont toujours une réticence à se lancer dans l'inconnu. «Ce n'est pas une question de prix mais les gens achètent ce qu'ils connaissent déjà.»

Choisir un matelas:

Type / Avantage / Durée

> Ressorts / Ventilation optimale / 15 ans

> Mousse mémoire / Prend l'empreinte du corps / 25 ans

> Latex / Fibre naturelle / 50 ans

Partager

publicité

Retour Haut

publicité

Les plus populaires »

Plus sur Les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer