Le 30 mai 2013

Souvenirs de voyages

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ajouter un peu d'exotisme au décor avec des objets uniques et chargés de sens. (PHOTO ANNE GAUTHIER, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ANNE GAUTHIER, LA PRESSE

  • Claudia Guerra

Ajouter un peu d'exotisme au décor avec des objets uniques et chargés de sens.

La fouta, une étoffe traditionnelle en Tunisie, était anciennement utilisée au hammam, avant d'être adoptée comme serviette de plage. Revisitée par les fileurs dans les années 90, qui lui ont donné de nouveaux motifs et coloris, elle est réapparue au cours de la dernière décennie sous forme de nappe et de jeté de lit.

«À Montréal, on la voit depuis deux ans environ», indique Laurence Sailly, de la boutique d'accessoires mode et déco Souvenirs de voyages.

Comme c'est le cas pour cette collection de foutas confectionnées par le tisserand tunisien Ridha Menchaoui, elle et son mari François ont une histoire à raconter pour chacun de leurs produits.

«Nous avons acheté les kilims dans le sud de la Tunisie, raconte-t-elle au sujet des magnifiques tapis colorés aux motifs géométriques. Certains sont usés par endroits, là où on plaçait les poteaux des tentes. On a aussi des mergoums, rapportés de la frontière libyenne, en poil de dromadaire et au style plus contemporain.»

Le couple d'origine française a vécu dans le sud de la Tunisie pendant sept ans avant de s'installer à Montréal. Les Sailly, qui souhaitaient revenir à leurs premières amours - le commerce -, ont choisi le quartier Notre-Dame-de-Grâce et sa mixité (le magasin est situé à la frontière de Westmount). «Ce mélange d'anglophones et de francophones nous plaisait», souligne Laurence Sailly.

C'est donc dans un petit local de la rue Sherbrooke Ouest qu'ils nous invitent, depuis mars dernier, à découvrir les créations de ces artisans et designers rencontrés au cours de leurs séjours.

«Nous introduirons d'autres artisans d'ici et d'ailleurs, mais pour nous, c'est important qu'il y ait un côté affectif avec nos fournisseurs. Nos collaborateurs d'aujourd'hui ont été d'abord des rencontres humaines», explique Mme Sailly.

Ce fut le cas avec Mohamed Messaoudi, un artiste qui remet au goût du jour les vestiges du patrimoine tunisien et les techniques anciennes de tissage, de ferronnerie, de sculpture sur pierre. «Il a un atelier et, avec d'autres artisans, il retravaille des kilims pour en faire des fauteuils. Il récupère de vieux carreaux et leur redonne vie en créant des mosaïques sur des tables. C'est un très grand céramiste», ajoute-t-elle.

En attendant d'explorer de nouvelles destinations, c'est essentiellement les souvenirs de la Tunisie qui sont mis en valeur à travers des poteries traditionnelles, une collection de vaisselle, phosphores et lanternes aux couleurs du désert, du mobilier en bois de palmier recyclé, des coussins issus du commerce équitable. Fabriqués en coton «maltais», ils sont brodés par des femmes au foyer...

Boutique Souvenirs de voyages

5035, rue Sherbrooke Ouest, Montréal

Partager

publicité

Retour Haut

publicité

Les plus populaires »

Plus sur Les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer