Le 27 novembre 2012

Rangement inspirant

Il est possible de ranger ses livres et tous ses accessoires usuels d'une... (Photos fournies par Adrien Williams)

Agrandir

Photos fournies par Adrien Williams

(Montréal) Il est possible de ranger ses livres et tous ses accessoires usuels d'une manière originale sans devoir investir dans du mobilier à prix élevé. Deux exemples de rangement futé.

Dans l'arrondissement de Verdun, à Montréal, Viviana de Loera et son mari Mark Fekete ont transformé un ancien édifice comportant un commerce de pneus en une maison à étage de 800 pi2. Au gré des travaux, les deux designers, fondateurs de l'agence Mark + Vivi, ont mis en application certaines de leurs stratégies afin de rentabiliser au maximum la surface habitable disponible et, surtout, d'éviter l'encombrement. Parmi leurs astuces, il y a la création d'espaces de rangement d'aspect industriel à coût raisonnable.

Ainsi, ils ont choisi des montants d'acier (ou profilés en U) très robustes pour la construction de deux étagères toute hauteur, au rez-de-chaussée (1,50$ le pied linéaire, excluant les écrous à ressort, les boulons et les angles métalliques; www.unistrut.com). Quant aux tablettes, le couple les a réalisées en collant deux panneaux de contreplaqué de pin brut. Résultat? Avec son motif linéaire, la tranche du bois donne du caractère au rangement dépourvu d'ornement. «Nous aimons exprimer la beauté naturelle des matériaux», note Mark Fekete.

Toujours dans l'idée de mettre en valeur des articles fonctionnels et souvent réservés au milieu industriel, les concepteurs ont intégré deux coffres à outils rouge pompier dans la salle de bains jouxtant leur chambre, à l'étage. «Ces coffres sont parfaits en guise de pharmacie, car ils sont munis de tiroirs coulissants très efficaces, ils offrent beaucoup d'espace et ils peuvent être verrouillés en présence de jeunes enfants», justifie le designer. Sans compter qu'ils évoquent le passé commercial du lieu. Dans le même esprit de simplicité, la plomberie ordinaire des deux lavabos n'a pas été camouflée. Au contraire. Elle participe à l'élégance rudimentaire de l'aménagement intérieur. Avec un comptoir tapissé de carreaux de céramique et possédant une profondeur de 61 cm (2 pi), le meuble-lavabo - constitué de panneaux de contreplaqué double épaisseur - peut accueillir plusieurs flacons et produits de beauté. Il renferme aussi une niche regroupant certains des livres d'art, de design et d'architecture des propriétaires. Enfin, quatre appliques d'extérieur garnies d'une cage de sécurité complètent le décor. Détail: chaque appareil contient une ampoule à tête miroir qui produit une lumière non éblouissante.

Partager

publicité

Retour Haut

publicité

Les plus populaires »

Plus sur Les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer