Le 28 novembre 2012

Une affaire de coeur pour Francis Bouillon

  • Projet Usine 51, dans Hochelaga-Maisonneuve. (Illustrations fournies par Groupe Nomade International.)

    Plein écran

    Projet Usine 51, dans Hochelaga-Maisonneuve.

    Illustrations fournies par Groupe Nomade International.

  •  (Illustration fournie par Groupe Nomade International.)

    Plein écran

    Illustration fournie par Groupe Nomade International.

  • Francis Bouillon prend son rôle de promoteur d'Usine 51 au sérieux. (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    Francis Bouillon prend son rôle de promoteur d'Usine 51 au sérieux.

    Photo: Ivanoh Demers, La Presse

  • L'appartement témoin est situé au deuxième étage. (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    L'appartement témoin est situé au deuxième étage.

    Photo: Martin Chamberland, La Presse

  •  (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Photo: Martin Chamberland, La Presse

  •  (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Photo: Martin Chamberland, La Presse

  •  (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Photo: Martin Chamberland, La Presse

  •  (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Photo: Martin Chamberland, La Presse

(Montréal) Visite guidée du projet Usine 51, dans Hochelaga-Maisonneuve.

NOM: USINE 51

Où: Dans une ancienne usine qui a appartenu pendant plus de 30 ans à l'organisme à but non lucratif Jeunes Sportifs Hochelaga, située au sud de la station de métro Préfontaine, dans Hochelaga-Maisonneuve. L'organisme y avait ses locaux et y a longtemps organisé des bingos pour financer ses activités.

En tout: À la suite de la rénovation complète de l'immeuble, Usine 51 comprendra 75 appartements en copropriété d'une à trois chambres. Deux étages sont ajoutés au-dessus des deux étages existants.

Description: Le joueur du Canadien de Montréal Francis Bouillon a fait l'acquisition de l'immeuble avec deux partenaires, pour venir en aide à Jeunes Sportifs Hochelaga. L'organisme, qui lui a permis d'atteindre son plein potentiel et auprès duquel il s'implique depuis une quinzaine d'années, ne réussissait pas à vendre l'édifice et était sur le point de déclarer faillite. «C'est très personnel pour moi «, souligne celui qui a porté le numéro 51 pendant la majeure partie de sa carrière, et qui arborera le numéro 55 dès la fin du lock-out. « J'allais là, quand j'étais jeune, chercher mon équipement de hockey. Je suis content de donner une nouvelle vie au bâtiment et de garder l'organisme vivant.» Le Groupe Nomade International, l'un des actionnaires, a pris en charge la réalisation du projet. L'ampleur des travaux a occasionné un certain retard. Les copropriétaires devraient commencer à emménager à la fin de janvier et tout devrait être terminé en juin. Les plafonds ont 9 pieds de hauteur sauf au deuxième étage, où ils ont 10,7 pieds. Deux terrasses spacieuses et une aire pour le barbecue seront aménagées sur le toit, afin que tous puissent profiter de la vue dégagée sur les environs.

Pour qui? Des personnes seules, des couples de tous les âges et de jeunes familles du quartier, mais aussi du Plateau Mont-Royal, qui apprécient la qualité de vie offerte dans les environs, ainsi que le rapport qualité-prix.

Combien? Une trentaine d'appartements sont vendus. Les condos à vendre sont offerts à partir de 193 900$ (taxes en sus), pour une superficie nette de 618 pi2. Les prix grimpent jusqu'à 357 900$ (taxes en sus) pour un appartement-terrasse de 1395 pi2, doté d'une terrasse privée. Les espaces de stationnement souterrains coûtent 25 000$. Les frais de copropriété devraient varier entre 100$ et 218$ par mois, selon les appartements (environ 17 cents le pied carré).

Un plus: Une partie des profits résultant de la vente des condos sera versée à Jeunes Sportifs Hochelaga, qui permet aux enfants moins favorisés du quartier de s'épanouir par le sport. Pierre Lavoie, président de l'organisme, apprécie d'ailleurs le fait que l'édifice, riche de souvenirs, n'ait pas été rasé et ait une nouvelle vocation.

Un moins: Usine 51 s'intègre harmonieusement à la rue Préfontaine, rue résidentielle bordée d'arbres matures, mais on trouve aussi dans l'environnement immédiat un garage, une imprimerie et une usine de vêtements.

Dans le voisinage: La station de métro Préfontaine, le vaste parc Raymond-Préfontaine (presque de l'autre côté de la rue) et l'aréna qui porte depuis l'an dernier le nom de Francis Bouillon.

Information: usine51.com

Partager

publicité

Retour Haut

publicité

Les plus populaires »

Plus sur Les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

publicité

image title