Le 09 avril 2013

Pour des bâtiments plus sécuritaires

Dorénavant, les immeubles de cinq étages ou plus... (Photo: Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

Dorénavant, les immeubles de cinq étages ou plus devront être inspectés au moins tous les cinq ans.

Photo: Patrick Sanfaçon, archives La Presse

En vertu du nouveau chapitre Bâtiment du Code de sécurité, mis en place par la Régie du bâtiment du Québec, les immeubles de cinq étages et plus, de même que les stationnements aériens ou souterrains, doivent être inspectés au moins tous les cinq ans par un ingénieur ou un architecte. Cela concerne l'ensemble du parc immobilier, dont les copropriétés.

>>> À lire aussi: Entretien des copropriétés: la récréation est-elle terminée ?

Si une condition dangereuse est détectée, le syndicat des copropriétaires, ainsi que la Régie du bâtiment du Québec doivent être avertis. Une description des correctifs à apporter et un échéancier précis devront être soumis promptement pour approbation à la Régie et celle-ci devra être avisée lorsque les travaux auront été dûment réalisés.

Pour mieux prévenir les incendies, de nouvelles obligations ont aussi été introduites en ce qui concerne les équipements de sécurité, avec des exigences particulières pour les résidences privées pour aînés.

«Les immeubles peu entretenus vieillissent mal, rappelle Me Yves Joli-Coeur, spécialisé en droit de la copropriété. Si on ne fait pas de travaux préventifs sur une façade, par exemple, il y aura des infiltrations d'eau, le cauchemar des copropriétaires. Or, à partir du moment où ils feront des inspections, ils pourront voir que de l'eau entre et ils pourront remédier à la situation avant qu'elle n'empire. C'est très positif.»

Partager

LaPresse.ca vous suggère

publicité

Retour Haut

publicité

Les plus populaires »

Plus sur Les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer