Le 22 décembre 2012

Carignan: plain-pied sur immense terrain

  • Un garage est annexé à cette maison et il y a un cabanon dans la cour, mais pas de sous-sol. (Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Un garage est annexé à cette maison et il y a un cabanon dans la cour, mais pas de sous-sol.

    Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale

  • Le prix demandé pour la propriété inclut les électroménagers de la cuisine. Cette pièce a été rénovée récemment. (Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Le prix demandé pour la propriété inclut les électroménagers de la cuisine. Cette pièce a été rénovée récemment.

    Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale

  • Plusieurs ouvertures réduisent les frontières entre l'intérieur et l'extérieur. (Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Plusieurs ouvertures réduisent les frontières entre l'intérieur et l'extérieur.

    Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale

  • Des ouvertures rectangulaires ont remplacé les arches qui flanquaient auparavant la cheminée. (Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Des ouvertures rectangulaires ont remplacé les arches qui flanquaient auparavant la cheminée.

    Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale

  • Salon et salle à manger sont aménagés près d'une imposante cheminée. (Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Salon et salle à manger sont aménagés près d'une imposante cheminée.

    Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale

  • Le salon est ouvert sur la salle à manger. Un foyer traditionnel en maçonnerie orne cet espace situé à l'avant de la maison. (Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Le salon est ouvert sur la salle à manger. Un foyer traditionnel en maçonnerie orne cet espace situé à l'avant de la maison.

    Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale

  • La chaleur irradie les pièces par le haut, y compris dans les trois chambres à coucher. (Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale)

    Plein écran

    La chaleur irradie les pièces par le haut, y compris dans les trois chambres à coucher.

    Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale

  • Cette vaste salle de bains a remplacé deux petites salles de bains contiguës. (Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Cette vaste salle de bains a remplacé deux petites salles de bains contiguës.

    Photo: Valérie Vézina, collaboration spéciale

Sur le même thème

(Montréal) Les maisons dites de prestige ne se ressemblent pas toutes. En témoigne ce plain-pied au rez-de-jardin des années 70 planté en bordure d'une rue tranquille et boisée à Carignan. Le terrain fortement boisé de 54 311 pi. ca. comprend un étang privé. Un décor qui contraste joliment avec les lotissements cordés serrés des quartiers avoisinants.

L'impression d'espace ressentie dès l'arrivée dans cet univers en pierre se prolonge à l'intérieur grâce à de nombreuses ouvertures. Six portes-fenêtres amplifient la luminosité des lieux et la vue sur les alentours - résidentiels et habités.

La cuisine vient d'être actualisée. Des armoires claires et des tiroirs coulissants dotent la pièce, ragaillardie avec un nouvel éclairage, un îlot et des plans de travail «qui mélangent granit et quartz», dit Benoît-Pierre Dubé, 26 ans. Le travailleur saisonnier a acquis la propriété avec un partenaire financier, dit-il. C'est un flip. Il corrige : «Ce n'est pas vraiment un flip puisque j'habite ici depuis mars 2010.»

M. Dubé, un habitué des chantiers de construction, a rénové l'intérieur de la maison. Sauf la cuisine qu'il a confiée à un cuisiniste. Il en était rendu à tirer les joints sur les murs de gypse dans l'un des deux halls d'entrée lors de notre visite. «De ce que j'ai vu en défaisant les murs, seulement une salle de bains avait été refaite [depuis la construction].» Une partie des travaux s'est donc concentrée dans les salles de bains datant de trente quelques années.

Le jeune homme de la région de Québec a réuni deux de ces dernières en une seule pièce. Des carreaux rectangulaires et moirés de céramique ou de porcelaine grimpent sur un mur à côté d'une grande baignoire encastrée. Ils contrastent avec la blancheur ambiante. Des touches de bois apportent une note chaleureuse, notamment sur le meuble-lavabo double autoportant.

Les portes en chêne massif des trois chambres ont été conservées. Les planchers sont en bois.

La deuxième salle de bains, fraîchement rénovée, est attenante à la chambre principale. Il y a une douche vitrée et du mobilier similaire à celui installé dans la première, accessible du couloir.

Piscine et chauffage radiant

Une piscine intérieure et un spa encastré dans le plancher logent dans une vaste pièce construite entre l'habitation et le garage. Cinq séries de fenêtres percent ce local affichant un je-ne-sais-quoi de rétro.

La cour arrière est clôturée et plantée de grands arbres. Un patio y a été ajouté récemment. La cuisine donne sur l'aire gazonnée près du patio.

Le salon et la salle à manger s'ouvrent sur ce paysage rare dans les nouvelles banlieues. Des espaces choyés en fait d'éclairage naturel : ils sont orientés au sud-ouest. Décloisonnés, ils sont aménagés près d'une imposante cheminée de pierre à l'avant de la maison. Pratique pour voir arriver la visite le soir du réveillon.

Autre particularité : les pièces sont dotées de chauffage radiant par le plafond, indique M. Dubé. La chambre construite côté nord où séjournaient des amis d'outre-mer ne laissait planer aucun doute, c'est comme si le soleil nous chauffait les épaules !

Le constructeur de cette maison aimait assurément la chaleur des tropiques et les baignades à l'année. L'architecture mauresque aussi peut-être ; des ouvertures à arcades séparaient ou décoraient pièces principales et aires de circulation, M. Dubé les a éliminées au profit d'ouvertures rectangulaires.

En bref

Prix demandé: 899 000$

Année de construction: 1977

Nombre de pièces: 7, dont 3 chambres + 3 salles de bains + 1 salle d'eau

Comprend réfrigérateur, four encastré, plaque de cuisson, hotte, micro-ondes, lave-vaiselle, intercom, aspirateur central, système d'alarme, ouvre-porte du garage, spa, accessoires de la piscine et chauffe-eau (Dry-o-tron), cabanon.

Évaluation municipale (2012): 487 000$

Impôt foncier (2012): 3902$

Taxe scolaire (2012): 916$

Courtières: Suzanne Lefebvre, 514-239-3071, et Julie Lacroix, 514-704-1109, Profusion Immobilier

Partager

publicité

Retour Haut

publicité

Les plus populaires »

Plus sur Les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

publicité

image title