Le 30 avril 2013

Une seconde vocation pour les confessionnaux

Que faire avec tous ces confessionnaux récupérés des vieilles églises? «Nous proposons souvent d'en faire des toilettes pour les lofts», répond Maxime Bélair, du Géant antique, à Sabrevois. Après le soulagement des consciences en toute intimité, le cubicule passe au plan temporel! «Allez en paix», qu'ils disaient.

Voici d'autres idées de récupération:

Des meubles comme neufs

L'entreprise familiale Le Géant antique utilise beaucoup de bois d'église pour fabriquer des meubles neufs ou des armoires de cuisine.

Mosaïque originale

Caroline L'Archevêque, auteure d'un projet d'étude sur l'autoconstruction écologique, propose de transformer des touches de clavier d'ordinateur en mosaïque de plancher et une vieille capsuleuse à bière en support à serviettes ou en pied de luminaire.

Une civière comme bureau

Chez Luc Beauchemin, à Montréal, le buffet des grands orgues d'une église recouvre maintenant des armoires, des tiroirs et une section de mur. Les porte-serviettes sont des barreaux de civière de l'ancien hôpital Bellechasse alors que les civières servent de tables de travail.

Partager

publicité

Retour Haut

publicité

Les plus populaires »

Plus sur Les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer