Le 01 avril 2005

Quand l'entretoit est mal isolé

Si votre toit est bordé d'un ourlet de glace et que se forment contre la corniche de solides glaçons, concluez à une mauvaise isolation de votre vide sous toit (entretoit). À moins qu'il ne manque d'aération. L'air qui s'y trouve, l'hiver, doit être froid. La chaleur de la maison ne doit pas s'y insinuer.

 «Lorsque l'air extérieur est sous le point de congélation, mais que la température dans le vide est au-dessus, cela provoque la fonte de la neige sur la couverture», peut-on lire dans un point de recherche (août 2004) de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Dans ce cas, l'eau de fonte descend jusqu'au débord, qui est la partie froide de la toiture, et gèle. La glace forme progressivement un ourlet. Celui-ci finit par barrer le passage à l'eau qui s'accumule, «monte sous les bardeaux et endommage les revêtements de finition intérieurs et extérieurs».

Suivant ce point de recherche, les vides sous toit, chez nous, sont conçus pour être froids en hiver.

En fait, «la ventilation des vides permet d'y introduire de l'air frais de l'extérieur ; ainsi, en restant froids, ils permettent aussi aux couvertures de demeurer froides, ce qui empêche la neige de fondre et par conséquent limite la formation de digues de glace.»

D'un autre côté, l'air chaud de la maison ne doit pas expressément s'y introduire. Autrement, elle aura franchi des nattes de laine trop minces, une trappe d'accès à l'entretoit qu'on n'aura pas jugé bon d'isoler ou sera passée par les interstices à la rencontre de la laine et des solives de plafond. À moins que ce ne soit des lampes halogènes encastrées et mal isolées qui ne chauffent les lieux.

 

Partager

publicité

Retour Haut

publicité

Les plus populaires »

Plus sur Les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer